La montée devient plus probable, même en perdant

La montée devient plus probable, même en perdant

La défaite contre Junglinster ne va certainement pas freiner l’enthousiasme du FC Mondercange. Aujourd’hui, le FCM a vite été mené à la marque. Malgré plusieurs bonnes occasions, il a fallu attendre le 64ème minute pour voir un but du FCM. Mais ce but de l’espoir du capitaine Kim Kintziger a été contré par un nouveau but de la Jeunesse à un quart d’heure de la fin. Junglinster gagne et vient à hauteur de Mamer, tous deux à cinq unités du FCM alors qu’il reste deux matches à jouer. Rumelange, après sa défaite contre Weiler, semble définitivement écarté des places de barrage.

Le ballon roule et après même pas trois minute, Junglinster ouvre la marque.  Denilson Fernandes réalise un centre en retrait du côté gauche et le tir de première intention de William Rodrigues trouve la lucarne. La première tentative timide de Mondercange arrive à la 7ème minute, mais ça repart illico dans l’autre sens Illico, Fernandes sert Bonet. La tentative de ce dernier trouve le poteau. Junglinster ne laisse pas respirer la défense Mondercangeoise. À la 11ème minute c’est une tentative de la distance de Bonet qui rate de peu le cadre. À la 16ème minute, Mondercange pourrait cependant égaliser. Paul Bossi voit que Helio est loin devant son but et essaie de 35 m. Le ballon passe quelques cm au-dessus de la transversale. Junglinster réduit le rythme ce qui permet au FCM d’entrer dans le martch. À la 25ème minute tente un tir de 20 m qui passe au-dessus du cadre. Quatre minutes plus tard, Bousbaa fait la même expérience avant qu’une tentative déviée d’Ayoub El Guerrab trouve le petit filet de Helio. Et puis, à la 34ème minute, le rapide Rodrigues et lancé en profondeur. Il est sur le ballon avant Teddy Da Silva qui lui vient à l’encontre et inscrit son deuxième but. Trois minutes plus tard, grosse occasion de réduire le score. Un coup franc tendu du côté gauche est raté aussi bien par Kim Kintziger que par Kevin Ruppert et manque le cadre de peu. À la 40ème minute, long ballon sur Ayoub El Guerrab qui s’en va balle au pied. Son essai manque cependant de précision. Bonet tente une reprise de volley. Teddy Da Silva est attentif.

 

Pour les deuxièmes 45 minutes, le blessé Hassan M’Barki est remplacé par Malick N’Doye et Max Blom prend la place d’Ayoub El Guerrab. C’est Junglinster qui se créé les premières occasions. Teddy Da Silva se distingue à la 53ème minute avec une belle parade, mais quatre minutes plus tard il a de la chance. Rodrigues est lancé en profondeur et tire contre le poteau. À l’heure de jeu, grosse occasion pour le FCM. Un coup franc de Paul Bossi trouve la tête de Malick N’Doye. Sa déviation va sur la transversale. Trois minutes plus tard, un centre de Paul Bossi est dévié dans les pieds de Kim Kintziger qui réduit la marque sur 2:1. À la 68ème minute, Mondercange pourrait égaliser. Malick N’Doye tire de 16 m et Helio a du mal à maitriser le ballon. À un quart d’heure de la fin, Felipe Macedo pousse Bonet dans le dos. C’est penalty. Bonet se fait justice lui-même en transformant du point fatal. 3:1 et ça devient très compliqué même si le FCM ne rend pas le armes. Un corner de Paul Bossi est dévié de la tête de Kim Kintziger. Ça passe au-dessus, puis Malick N’Doye donne un ballon sur le complètement démarqué Paul Bossi. Ce dernier est visiblement trop surpris et ne réussi pas à appuyer sa reprise. À la 87ème minute, Teddy Da Silva dévie une tentative de Bonet en corner et à la 90ème minute, Helio sauve son équipe avec un réflex monstrueux après une déviation de Kevin Ruppert à bout portant. Finalement, un match avec beaucoup d’occasions de buts se termine sur une victoire de Junglinster qui n’est pas déméritée. Le FCM doit vite se concentrer sur son objectif et préparer bien son dernier match à domicile contre Bettembourg. Une victoire dans ce match et Mondercange pourrait fêter la montée en BGL Ligue ce qui n’était plus arrivé depuis douze années. Allez, on y croit !


#wearefcm