Le FCM laisse filer un bon résultat

Le FCM laisse filer un bon résultat

Trop timide en première mi-temps, le FCM montre un autre visage dans la reprise, surtout après les entrées de Zarko Lukic et Claudio Aires. Ce dernier, après avoir égalisé, avait le but de la victoire sur le pied. Au contraire, l'UNK, un des favoris pour la montée, profite d'une erreur défensive mondercangeoise pour prendre les trois points. Mondercange aurait bien mérité le match nul, mais aujourd'hui, l'équipe la plus mûre a gagné.

 

Mondercange entame la partie avec visiblement trop de respect envers Käerjeng et les passes de Johnny Amadei et co. n'aboutissent pas. La première occasion de but arrive à la 8ème minute sur un coup franc de 20 m en faveur de Käerjeng qui oblige Teddy Da Silva à une belle détente pour détourner la balle en corner. À la 15ème minute Latic  trouve à nouveau Teddy Da Silva et deux minutes plus tard, Bourgeois, rate le cadre. Il faut attendre la 32ème minute pour voir une occasion en faveur du FCM. Sur un centre de Filipe Macedo, Michael Omosanya va le plus haut pour dévier de la tête. Ca passe juste à côté. À la 36ème minute, Hornuss, au premier poteau, prolonge un corner au deuxième et Fortes Gomes et le plus rapide que Bilal El Amraoui et prolonge du bout du pied dans les filets. Dans les arrêts de jeu, Teddy Da Silva réalise un autre bel arrêt sur coup franc et ainsi, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 0:1.

 

En deuxième période, Mondercange doit sortir de coquille. Et en effet, on voit un FCM plus entrepreneur. Il faudra cependant attendre le double remplacement à l'heure de jeu (Claudio Aires et Zarko Lukic pour Michael Omosanya et Johnny Amadei) pour voir les occasions arriver. À peine entré, Claudio Aires est lancé en profondeur mais dans le un contre un, le gardien de but Weiland a le dernier mot. À la 72ème minute, un coup franc de Pit Hess passe à côté du but de Teddy Da Silva. Et puis, à la 84ème minute, Mondercange est récompensé pour ses efforts. Un corner de Zarko Lukic trouve Claudio Aires, qui saute plus haut que Pit Hess et ne laisse aucune chance à Weiland avec sa reprise de la tête. 1:1 et ce n'est pas fini! L'UNK semble accuser le coup et le FCM est à deux doigts d'en profiter. Claudio Aires est plus rapide que Pit Hess et Weiland sort de son but. Entré en surface, Claudio Aires lâche un tir et trouve la transversale. Le ballon revient dans la surface et Käerjeng l'échappe de nouveau belle. À la 87ème minute, la douche froide, ou peut-on dire, une erreur de jeunesse? Le FCM intercepte une attaque sur son côté gauche de la défense. Cependant Frédéric Mendy reperd immédiatement le ballon et se fait dribler par l'adversaire qui va au bout de l'action pour centre au point de penalty et trouve un collègue isolé. Teddy Da Silva ne peut rien faire et est trompé pour la deuxième fois. C'est un coup dur, mais le FCM veux ce point. Filipe Macedo rate un peu sa reprise de 16 m à deux minutes de la fin alors qu'il aurait eu plus de temps pour bien armer son tir. Dans les arrêts de jeu, Frédéric Mendy est tout seul pour entrer dans la surface sur le côté gauche. Il n'essaie pas de tenter sa chance et donne en retrait, hélas, Käerjeng peu intercepter et dégage encore une fois. C'est fini et Käerjeng est tout content d'avoir les trois points dans la poche. Pour le FC Mondercange, les semaines à venir s'annoncent difficiles. Dimanche prochain, l'équipe se déplacera à Esch pour affronter l'USE et une semaine plus tard, ce sera le RM Hamm Benfica qui viendra à jouer à Mondercange. Il faudra que les joueurs prennent leur responsabilité et se dépassent pour pouvoir espérer un résultat positif. On attend une réaction d'orgueil.