Le FCM se prend une claque à Niederkorn

Le FCM se prend une claque à Niederkorn

À Niederkorn notre équipe fanion n’est pas dans un bon jour et se prend quatre buts tandis qu’Hassan M’Barki est resté muet devant. En outre le FCM a dû jouer à dix à partir de la 53ème minute. Aujourd’hui, il n’y avait absolument rien à prendre à Niederkorn qui a bien étamé le match avec un but d’entrée de match. En deuxième période le FCM revient sur le terrain avec de bonnes intentions qui sont très vite anéanties avec un troisième but et quelques instants plus tard avec une expulsion. Une victoire méritée et sans discussion pour le Progrès qui du coup dépasse le FCM au classement.

Le Progrés prend directement l’initiative et tente un tir dès la 2ème minute mais qui est trop haut. À la 3ème minute c’est Kader Bourtal qui essaie. Ça passe de peu à côté. Et Niederkorn ouvre le score à la 5ème minute. Coup franc au milieu du terrain et changement d’aile sur Muratovic qui donne un ballon à l’entrée de la surface entre Amdy Konté et Lamine Fall, tous deux trop loin du ballon et Bastos en profite pour fusiller Teddy Da Silva avec un tir croisé de 8 mètres. Quelle douche froide pour les mondercangeois qui par la suite a du mal à trouver ses marques. À la 7ème minute, Teddy Da Silva est à son poste sur une tentative de Luisi. Le FCM reçoit souvent le deuxième prix dans les duels et le Progrès est en confiance et fait circuler le ballon dans les propres rangs tandis qu’Hassan M’Barki est isolé devant et toujours bien marqué. Il s’ajoute des imprécisions du côté Mondercange qui est directement pressé par l’adversaire. À la 15ème minute, le FCM est devant le but niederkornois, mais ça repart très rapidement dans l’autre sens. Teddy Da Silva est attentif et sort de sa surface pour dégager le ballon. À la 26ème minute bonne tentative d’Alessandro Alunni qui cependant est interceptée par Latik. À la 36ème minute, Lamine Fall perd un duel fatal contre Luisi qui tente un tir de 20 mètres. Teddy Da Silva intervient en deux temps. Une minute plus tard c’est 2:0 pour les locaux. Le Progrès peut tout calmement faire circuler le ballon qui vient comme pour le premier but du côté de droite via Bijelic qui sert bien Luisi dans la surface et Teddy Da Silva est battu pour la deuxième fois. On change les côtés et Dinis De Sousa doit changer quelque chose pour espérer de renverser la vapeur.



C’est Clayton De Sousa qui prend la place du jeune Daryl Myre et ça repart plutôt bien du côté FCM. Mais avec la première tentative, c’est le Progrès qui marque encore. De Almeida est lancé sur le frlanc gauche et à l’entrée de la surface Amdy Konté lui subtilise le ballon de derrière, mais le touche également. De Almeida va à terre et pour l’arbitre, il n’y a pas de discussion, c’est penalty. 3:0 dès la 51ème minute par le même De Almeida qui se fait justice lui-même. Deux minutes plus tard Tarek Nouidra commet sa deuxième faute et doit quitter le terrain, le FCM est réduit à dix qui se voit désormais confronté à une mission impossible. Teddy Da Silva évite le pire à la 57ème minute en déviant un coup franc de Muratovic sur le poteau. Dix minutes plus tard, un tir de Bastos est repoussé devant la ligne. Mondercange essaie tout de même, mais trop souvent l’arbitre assistant 2 lève son drapeau ou bien le Progrès repousse le ballon et repart dans l’autre sens. À la 73ème minute, c’est encore Teddy Da Silva qui intercepte une tentative de Peugnet. On se dirige vers la fin du match et Niederkorn accélère encore une fois sur le flanc gauche après une récupération de balle au milieu du terrain. Bijelic sert Filet dans l’entrée de la surface qui entre trois défenseurs mondercangeois trompe Teddy Da Silva avec un tir sec. 4:0, c’est le score final. Une défaite méritée. Maintenant il faudra profiter de la trêve internationale pour oublier ce faux-pas et se remettre en confiance samedi premier octobre à Steinfort pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe de Luxembourg.

#wearefcm #weareback #wearechampion