Leader pour une nuit

Leader pour une nuit

Coup de théâtre avant le match. Le deuxième arbitre assistant n’est pas apparu. Les responsables du club réagissent vite et trouvent un remplaçant. Merci à Sergio Bras qui s’est rendu directement à Mondercange. Le match commence avec 20 minutes de retard. Avec le coup de sifflet, il commence à pleuvoir et ceci pendant presque tout le match et la pelouse est très glissante. Le FCM ouvre le score à la en début de match, mais malgré un meilleure culture de jeu, n’arrive pas à se créer d’autres occasions de but dans la première mi-temps. En deuxième période, le FC Mondercange veut la décision mais tout est possible dans cette rencontre. Kim Kintziger aggrave le score à la 71ème minute. Peu après, le FCM est réduit à dix. Au lieu du 3:0, Medernach réduit le score à 2 :1 à la 90ème minute.

C’est un match ouvert mais Mondercange laisse mieux circuler le ballon et entreprend plus. À la 11ème minute Max Blom fait du bon travail sur le flanc de droite et donne un centre parfait pour Malick Ndoye. Le jaguar dit merci et dévie au fond des filets. À part une occasion à la 16ème minute par Brandon Soares qui oblige Panasse à une belle intervention, le FCM ne se crée plus d’occasions dangereuses. Medernach possède une seule occasion dans cette première mi-temps et faillit égaliser avec le coup de sifflet, mais personne n’est à la réception d’un centre tendu.

Directement après la reprise du jeu, Paul Bossi veut montrer qui est maître chez soi. Son tir de 25 m est légèrement trop haut. À la 57ème minute, c’est Julian Caracciolo qui possède une occasion. À l’heure de jeu on note une première occasion pour Medernach. Le ballon arrive dangereusement dans la surface des 5 m, mais Kim Kintziger intercepte le ballon et reste calme. Cinq minutes plus tard, Max Blom s’impose bien sur le flanc gauche, puis son tir est dévié et devient une proie facile pour Parnasse. Et à la 67ème minute on revoit Medernach obtient un coup franc à 20 m du but. Teddy Da Silva vole mais ne touche pas le ballon qui percute la transversale près de la lucarne. Le FCM ne se laisse pas impressionner et est toujours un peu plus rapide que l’adversaire. Ce qui manque, est la précision et la finition. À la 71ème minute par contre, tout est parfait. Johnny Amadei botte un coup front devant le but et Kim Kintziger qui se trouve isolé dans la surface des 5 m, prolonge de la tête, 2:0 ! Ça marche pour les mondercangeois. À chaque fois quand les hôtes tentent de s’approcher du but de Teddy Da Silva, les Afoun, Kintziger et Co interviennent de manière souveraine tout comme Michael Omosanya à la 76ème minute. Il récupère le ballon et relance la machinerie. Seulement, son ballon est un peu trop long et ainsi il fait la jambe longe avec l’intention de jouer le ballon, mais sa jambe décolle et touche l’adversaire. Carton rouge pour lieu qui était rentré seulement 15 minutes plus tôt. Bizarrement c’est le FCM qui reste plus actif et qui se crée des occasions. Max Blom renverse bien le jeu à la 82ème minute et Brandon Soares tir au-dessus. Le FCM insiste et se crée encore une grosse occasion à la 90ème minute. Max Blom sert Johnny Amadei, Parnasse est sorti de son but mais le tir de Johnny Amadei passe à côté du but dégarni. Ça repart de l’autre côté et le FCM se fait avoir, Hoffmann réduit le score pour Medernach. Encore une occasion pour Max Blom qui s’impose bien sur le flanc et file en direction but, mais Parnasse le devance et peu dégager ce ballon. Finalement c’est sur le score de 2:1 que se termine cette rencontre et avec cette cinquième victoire dans le sixième match, Mondercange se réjouit de prendre la place de leader, au moins pour une nuit. 

Dimanche 11 octobre, le FC mondercange accueillera le FC Marisca Mersch.