Mondercange rate le gros coup

Mondercange rate le gros coup

Contre le leader Käerjeng, match en vedette de la 26ème journée, Mondercange se sentait déjà comme le vainqueur, mais les joueurs de la ville de la bière ont le mérite d’y avoir cru jusqu’au bout et ont remonté deux buts pour égaliser dans les arrêts de jeu. Ils ont donc réussi ce que le FCM n’avait pas réussi lors du match aller. À la fin, on dira un partage de points correct, mais après avoir mené par 3:1, Mondercange aurait dût prendre les trois points.

 

Le match a du mal à démarrer. Visiblement, aucune des deux équipes ne veut faire d’erreur. Il faut attendre la 18ème minute pour voir cette rencontre vraiment démarrer. Il suffit de quelques bonnes interventions pour que le public - venu nombreux aujourd’hui – mette du sien. C’est Teddy Da Silva qui doit intervenir le premier à la 19ème minute sur une tentative de la distance. Mais pas de problème pour lui. À la 25ème minute, un coup franc est repoussé par la défense de l’UNK et Paul Bossi reprend de première intention de 22 m. Scheidweiler a la chance que ça passe de justesse à côté de son but. Et puis une minute plus tard, Käerjeng a trop de place. Fernandes lance Barbaro et Alessandro Alunni court dans la surface pour fermer l’angle. Le centre rapproché touche sa main. C’est un penalty indiscutable que Fostier met au fond. Mondercange réagi plutôt bien après ce but et se créé une bonne occasion à la 28ème minute quand Paul Bossi donne un bon ballon en profondeur. Kevin Ruppert part de derrière, mais le juge de ligne le signale en hors-jeu ce qui n’était clairement pas le cas. Kevin Ruppert s’en allait tout seul vers le but de Käerjeng. Une minute plus tard, c’est Felipe Macedo qui lance Kevin Ruppert en profondeur. Ce dernier gagne son duel contre Fernandes, mais face à Scheidweiler il rate son tir. Puis à la 31ème minute, c’est Alessandro Alunni qui tente sa chance de 22 m avec un tir du pied gauche. Ça passe au-dessus du but. À la 34ème minute, Dany De Sousa obtient un coup franc devant le coin gauche de la surface. Hassan M’Barki tire sur l’angle éloigné, Scheidweiler se jette sur le ballon mais le lâche et Kevin Ruppert, dans le style d’un buteur, est le premier sur ce ballon et le pousse au fond des filets. À la 43ème minute, c’est Billy Bernard qui pourrait marquer sur un coup de coin. Sa déviation de la tête passe juste au-dessus de la transversale pour se poser sur le filet.

 

En deuxième mi-temps, le FCM prend de plus en plus les choses en mains. À la 56ème minute, Kevin Ruppert obtient un coup franc juste devant la surface. Paul Bossi prend le ballon et tire au-dessus du mur et le ballon trouve le fond des filets juste à raz du premier poteau. La belle détente de Scheidweiler est inutile, 2:1 pour Mondercange. Entré dans le jeu à la 46ème minute, Julian Caracciolo doit déjà sortir blessé à l’heure de jeu. C’est Ayoub El Guerrab qui prend sa place et il fera parler de lui quelques minutes plus tard. À la 69ème minute c’est le 3:1 pour le FCM. Hassan M’Barki donne un bon ballon dans la pointe pour Kevin Ruppert qui le négocie bien et donne tout de suite sur Ayoub El Guerrab qui est totalement isolé et n’a pas de problème pour tromper Scheidweiler une troisième fois. Alors que le FCM dominait cette deuxième mi-temps, il y a la déconcentration qui s’installe et trop de fautes sont faites. À la 79ème minute, Jérôme Georges concède un coup de coin inutile car Teddy Da Silva ne réussi pas à intercepter son coup de tête en retrait. Su le coup de coin, Teddy Da Silva se précipite sur une tentative rapprochée de Käerjeng et dévie en corner. Sur ce nouveau corner, Teddy Da Silva est visiblement en retard sur le ballon qui de 4m est prolongé dans le but par Biagui. Teddy Da Silva va à terre et le FCM réclame un peu mais accepte rapidement cette décision arbitrale de valider ce but. 3:2 et il reste minimum dix minutes à jouer. Le FCM a remis Käerjeng dans la partie qui vient de lécher du sang. C’est-à-dire que ça commence à devenir compliqué d’autant plus que Billy Bernard se prend un claquage à la 86ème minute lors d’une intervention. Pour lui c’est terminé et il ne peu plus être remplacé. Un coup franc arrive au point de penalty. Teddy Da Silva sort mais est loin du ballon, heureusement la prolongation de la tête de Käerjeng et déviée au-dessus de la transversale par Felipe Macedo. Teddy Da Silva semble touché et va à terre ce qui fait monter la tension sur le banc de Käerjeng. Ca reprend et le corner arrive dans la surface des 5 m. Teddy Da Silva saute et a le ballon, non, visiblement il lui glisse à travers ses gants et tombe devant une grappe de joueurs et finalement c’est Klein qui de 1 m peut pousser ce ballon dans les filets. Encore une fois, il ne semble pas y avoir eu de faute sur le gardien. Ce qui semblait invraisemblable à la 70ème minute et devenu réalisé à la 92ème minute, Käerjeng égalise 3:3. Par la suite, la température monte pour des fautes plutôt rudes de part et d’autre. Il faut dire que l’état du terrain glissant après la pluie n’a pas arrangé les choses. C’est à la 98ème minute que l’arbitre Laurent Wilmes libère les deux camps avec le coup de sifflet final.

 

Samedi prochain, le FCM accueillera Bissen qui n’a pas réussi de venir au bout de la lanterne rouge aujourd’hui et qui n’est pas encore à l'abri des places de barrage pour la descente. Un match pas évident qu’il faudra aborder avec toute la concentration. Il reste quatre matches à jouer, Bissen (12ème) à domicile, Junglinster (4ème), Bettembourg (6ème) à domicile et en dernier conte l’US Rumelange (5ème). C’est un programme restant pas facile, mais aucune équipe n’a gagné un match d’avance. On l’a vu aujourd’hui, un match n'est terminé que quand l’arbitre siffle la fin du match.

#wearefcm