Out en Coupe FLF

Out en Coupe FLF

Décidément, le FCM n'est pas une équipe de Coupe. Le leader de la série 2 de la D2, le CS Oberkorn bat le leader de la série 2 de la D1. Le CSO a profité des folies du temps, de son petit terrain synthétique, de la non concentration du FCM, mais surtout de son propre réalisme.

 

Ce sont les Oberkornois qui rentrent mieux dans ce match. Il faut attendre la 24ème minute pour voir la première bonne occasion pour le FCM. Bonne action au milieu de terrain. Ernest Basic donne le ballon centralement pour Claudio Aires qui met à côté. Et seulement trois minutes plus tard, Oberkorn ouvre le score après plusieurs erreurs successives dans la défense du FCM. Sur le flanc de droite, Marvin Soares est trop court, ensuite le centre est raté par plusieurs défenseurs y compris par Marc Depienne car soudainement, la trajectoire du ballon est changée par une rafale. À la 34ème minute, la défense ne va pas sur le ballon et Marc Depienne doit montrer toute sa classe pour dévier en corner. Le FCM se ressaisit et crée le danger devant le but Oberkornois. Bon coup franc entrant d'Igor Pereira à la 37ème minute, mais trois Mondercangeois ratent. Deux minutes plus tard, un centre dangereux du jeune Sidney Nürenberg est dévié in extremis par le gardien de but. Coup franc pour le CSO à la 42ème minute et déviation victorieuse. 2:0 ! Johnny Amadei essaie de sauver les meubles  avec un tir de la distance. Le gardien repousse le ballon, mais aucun joueur n'est là pour mettre au fond. Dans les arrêts de jeu, Johnny Amadei fait mouche sur un coup franc de 20 m et permet à son équipe d'espérer.

 

La deuxième mi-temps commence bien et en dix minutes, le FCM se crée trois bonnes occasions de but. À la 62ème minute, Claudio Aires est lancé en profondeur et gagne le face à face contre le gardien de but, puis met au fond des filets vie le poteau. Mais à la 68ème minute, Oberkorn reprend l'avantage avec sa première action. Dégagement du gardien de but, duel perdu et boum, 3:2. Il faut tout refaire. Seulement trois minutes s'écoulent et le FCM égalise sur un centre de Luc Schneider que Claudio Aires exploite. On se dit que maintenant c'est bon, mais malheureusement, les joueurs ne rentrent pas bien dans les duels et à la 76ème minute, Mondercange subit encore un but simpliste après un dégagement du gardien de but. 4:3 et le FCM ne revient plus.

 

Dimanche prochain, le FCM se déplacera à Schifflange pour le compte de la 9ème journée du championnat. Espérons que l'entraîneur pourra compter sur tous ses joueurs et qu'on verra une réaction de l'équipe.